Utiliser le Nubax : est-ce risqué en cas de scoliose ?

Exerçant une force de décompression sur la colonne, le Nubax est un appareil qui permet un complet étirement de la colonne vertébrale. Mais en cas de scoliose, représente-t-il un danger potentiel ? Son utilisation est-elle recommandée ? Découvrez notre avis sur le Nubax.

 

Scoliose adulte ou attitude scoliotique : quel traitement ?

 

Qu’est-ce que la scoliose ? Il s’agit d’une déformation plus ou moins importante de la colonne vertébrale. Celle-ci prend la forme d’un « S ». Cette déviation du rachis provoque un déséquilibre global et une sur sollicitation de certains muscles du dos. Conséquence : des douleurs lombaires et un dos tendu et douloureux.

 

Environ 5 % des enfants présentent une scoliose dite « idiopathique ». Sans cause déterminée — même si le facteur génétique est souvent avancé comme explication —, cette déformation congénitale est détectée lors des examens obligatoires de la médecine scolaire. Le traitement mis en place dépendra de sa gravité. En effet, lors de la période de croissance à l’adolescence, la scoliose peut s’aggraver. Pour prévenir ce phénomène, le port d’un corset et l’utilisation de semelles orthopédiques peuvent être prescrits.

 

Ce traitement peut permettre de corriger en partie la scoliose. Toutefois, de nombreux adultes souffrent de scoliose et de douleurs scoliotiques (lombalgies récurrentes, douleurs en haut du dos…). De plus, de nombreuses personnes sont concernées par l’attitude scoliotique, découlant de mauvaises postures.

 

Pour soulager les douleurs scoliotiques de la scoliose adulte :

 

  • Faire une activité sportive destinée à renforcer les muscles du dos et à détendre les muscles en souffrance. Natation et yoga sont particulièrement recommandés.
  • Faire des séances de kinésithérapie adaptées avec des étirements de la colonne vertébrale et des exercices spécifiques.
  • Utiliser les méthodes alternatives type shiatsu, ostéopathie, acupression. Les tapis d’acupression comme le tapis Champ de Fleurs peuvent soulager rapidement.

Nubax et scoliose : attention danger ?

 

Très populaire aux États-Unis mais aussi en France, le Nubax est un appareil conçu pour entraîner une décompression axiale sur la colonne vertébrale. Facile à utiliser et accessible à tout le monde, il permet un étirement de la colonne vertébrale, profond et complet. Son fonctionnement est très simple. Grâce à la force de décompression, l’écrasement des racines nerveuses responsable des douleurs est réduit à son minimum.

 

Certaines personnes souffrant de scoliose craignent que l’utilisation du Nubax ait des conséquences fâcheuses sur leur santé. Si leur inquiétude est légitime, qu’elles se rassurent. Le Nubax ne présente aucun danger en cas de scoliose. En effet, son fonctionnement repose sur un effet levier du corps lui-même. La force s’appliquant résulte donc uniquement de l’action du corps lui-même. De plus, de nombreuses études universitaires ont prouvé l’efficacité du Nubax sur les douleurs de dos. Cet appareil soulage rapidement.

 

Le Nubax : idéal pour étirer la colonne vertébrale

 

Conseillée par des chirurgiens et des chiropracteurs, l’utilisation du Nubax a un impact positif direct sur les douleurs liées à la scoliose. Son action permet d’étirer la colonne vertébrale et de relâcher les muscles du dos. Le déséquilibre postural créé par la scoliose cause des douleurs qui peuvent être importantes au niveau des lombaires et du haut du dos. Ces douleurs peuvent s’aggraver avec le vieillissement.

 

Pourquoi utiliser le Nubax pour la scoliose :

 

  • Favoriser l’alignement de la colonne vertébrale.
  • Obtenir une détente musculaire et ligamentaire de tout le dos.
  • Acquérir ou retrouver une réelle flexibilité et souplesse de la colonne vertébrale et de tous les muscles dorsaux. Cette souplesse est le meilleur rempart contre la scoliose dégénérative.
  • Une utilisation courte du Nubax suffit pour soulager les douleurs scoliotiques. 10 minutes d’utilisation quotidienne sont recommandées.
  • Soulager rapidement des douleurs de dos chroniques et persistantes.
  • Compléter efficacement un traitement de kinésithérapie et une activité sportive adaptée.