Scoliose symptôme : Conseils mais aussi recommandations sur la scoliose

Vous avez forcément déjà entendu parler de la scoliose. Notamment si vous êtes soit un parent d’élève, soit une personne âgée. En effet, la scoliose touche principalement les enfants et les seniors. Mais attention, d’une part cela va dépendre des cas, d’autre part, vous ne serez pas touché par les mêmes types de scoliose. A priori.

Ci-dessous, on vous propose d’en apprendre beaucoup plus sur le sujet de la scoliose, vous ne le regretterez pas. Alors, bien sûr évidemment, on va s’intéresser au scoliose symptôme. Mais en plus, on va faire une différence entre les différents types de scoliose : dorsale, cervicale mais aussi lombaire, etc.

Vous avez envie d’en savoir plus ? D’approfondir vos connaissances en matière de scoliose symptômes ? On vous propose alors d’en apprendre davantage ci-dessous.

Qu’est-ce que la scoliose ?

Une scoliose c’est une déformation de la colonne vertébrale. Tout simplement. Quand vous allez faire une radio, vous allez voir que vous avez à un endroit la colonne vertébrale qui est déviée voire même tordue.

Or, une colonne vertébrale saine est une colonne vertébrale bien droite.

Souvent, on sait que les enfants peuvent développer un symptôme scoliose. Cela s’explique par leur petit dos qui n’est pas encore tout à fait fini et que l’on va charger avec des sacs trop lourds, par exemple.

D’où la gronde parentale régulière afin de limiter le poids des manuels scolaires nécessaires. Objectif : alléger les cartables de nos (plus si petits) bouts de chou.

Le plus souvent, chez les enfants, on peut facilement détecter une scoliose pour la simple raison que vous allez avoir des visites médicales scolaires qui vont vous permettre de limiter au maximum les risques d’une scoliose non traitée.

D’ailleurs, on vous parlera ci-dessous des traitements possibles pour une scoliose.

Quels sont les facteurs d’une scoliose ?

Une scoliose aggravée ou classique peut être de plusieurs types : cervicale, dorsale ou lombaire, par exemple.

Qu’est-ce que ça change ? Cela va désigner les vertèbres qui sont tordues. En effet, si, à l’instar des seniors ce sont vos vertèbres lombaires qui se tordent, vous avez une scoliose lombaire, etc.

D’ailleurs, il faut savoir que le principal facteur pour une scoliose lombaire, c’est l’âge. En effet, au fil des années, les ligaments mais aussi les muscles qui encadrent les 5 vertèbres lombaires que compte notre colonne vertébrale (dans le bas du dos) perdent en efficacité et vous voilà avec une déviation à gauche ou à droite.

Le fait de porter une charge trop lourde de façon répétée est également un facteur. Transgénérationnel en l’occurrence. Pour les seniors, si on sait que les femmes ménopausées (après 50 ans en moyenne) sont plus touchées, sachez que le fait d’avoir de l’arthrose va grandement jouer et amplifier le risque de développer une scoliose.

Dans le cas d’une scoliose cervicale symptômes sont plus forts aussi vous allez potentiellement développer ce que l’on appelle des cervicalgies. C’est-à-dire de forts maux de tête liés, notamment, à une mauvaise posture.

Comment traiter une scoliose ?

  • Allez consulter un médecin généraliste, si vous souffrez de lombalgies (maux de dos réguliers).
  • En effet, il sera ainsi en mesure de réaliser des examens et des analyses vous permettant de voir si vous avez une scoliose, de l’arthrose, une hernie ou un autre type de problème de ce type là. En fonction du diagnostic qu’il aura posé, il va pouvoir vous donner une réponse précise et peut-être vous prescrire un traitement.

  • Comment faire pour soigner les symptômes scoliose ?
  • Si vous recherchez une réponse symptomatique, on vous recommande de parler avec votre médecin de la possibilité de prendre des médicaments. Dans l’ensemble, on va vous prescrire un médicament anti-inflammatoire ou bien un anti-douleur, voire un myorelaxant. Mais cela dépend des cas et des problèmes de dos que vous avez. Selon le type de scoliose que vous avez, votre âge, votre profil mais aussi la cause de votre déformation de la colonne vertébrale.

Quand on vous parle des scoliose cervicale symptômes ou des symptômes pour une scoliose lombaire, il faut savoir que l’opération est rare. Elle donne des résultats qui ne sont pas garantis à 100%. Essayez plutôt les séances de kiné ainsi que le port d’un corset dans un premier temps pour voir si cela suffit.