Scoliose : quels étirements et exercices pour soulager les douleurs ?

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale survenue durant la croissance de l’enfant ou d’origine congénitale. Pour éviter le mal de dos souvent associé à une scoliose, l’étirement de la colonne vertébrale est indispensable. Grâce à des exercices, la scoliose peut s’avérer moins douloureuse.

Mieux comprendre la scoliose

La scoliose lombaire est une déformation de la colonne vertébrale. Le corps médical distingue en général la « vraie » scoliose et l’attitude scoliotique. Si la deuxième est d’origine posturale, la scoliose dite idiopathique apparaît souvent durant la croissance de l’enfant, notamment la petite enfance.

Cette malformation peut aussi être congénitale (de naissance). Même si l’hérédité est parfois avancée comme élément d’explication, l’origine de la scoliose congénitale reste souvent inconnue. Les filles sont plus touchées que les garçons. Les radiographies permettent d’estimer la gravité de la scoliose, mesurée en degrés, et sa position, exprimée par un angle.
Si la scoliose n’est pas importante, elle peut simplement faire l’objet d’une surveillance, sans prescription d’un traitement particulier. Des étirements pour la scoliose et des exercices spécifiques sont préconisés.

Scoliose : quels exercices pour soulager la douleur ?

Lorsqu’une personne souffre de scoliose, sa colonne vertébrale forme un « S » ou un « C ». Cette déformation provoque un déséquilibre du corps entier. Des compensations posturales apparaissent et peuvent causer des douleurs au niveau du dos et des épaules. Les muscles qui compensent sont trop sollicités et se contractent. Des exercices soulageant la scoliose existent et sont même vivement recommandés pour les personnes souffrant de cette pathologie.

L’étirement de la colonne vertébrale : un geste indispensable

Quand on souffre de scoliose, s’étirer doit devenir un réflexe. Le matin, le soir et dès que la douleur apparaît. Un appareil appelé le Nubax permet un étirement de la colonne vertébrale.
Cet appareil de décompression vertébrale permet d’étirer l’ensemble des vertèbres et de favoriser l’alignement de la colonne vertébrale.

À votre rythme, chez vous, vous pouvez réaliser des exercices simples avec ou sans accessoire.

– Vous pouvez par exemple vous allonger sur une Swiss Ball et la faire rouler sous votre dos.
– Étirer votre colonne dès que vous le pouvez pour relâcher les tensions. En position allongée ou assise, cet étirement vous soulagera immédiatement. Veillez à contracter vos abdominaux pour vous gainer et ainsi ne pas solliciter les lombaires.
– En position allongée, vous pouvez ramener vos genoux vers votre poitrine afin d’étirer l’ensemble des muscles du bas du dos.
Le plus important est de muscler son dos par du sport. La natation et le yoga sont deux activités particulièrement adaptées aux personnes souffrant de scoliose. En effet, les nombreux étirements induits par la pratique du yoga ont un effet bénéfique sur les douleurs liées à la déformation de la colonne et font gagner en souplesse. La natation, notamment la nage sur le dos, permet de muscler l’ensemble du dos. En renforçant le dos, ce type de nage permet d’obtenir un mieux-être.

L’acupression contre les douleurs scoliotiques

Parallèlement à la kinésithérapie et à l’activité sportive, l’acupression permet aussi d’obtenir des résultats. Parmi les méthodes alternatives et naturelles, il existe l’acupression. Héritée de la médecine chinoise, cette technique permet de stimuler des points névralgiques du dos et des jambes. Les picots de ces tapis engendrent la libération par le cerveau d’endorphine, l’hormone antidouleur. La circulation sanguine est également stimulée. S’il existe différentes marques commercialisant ce genre de tapis, le tapis Champ de Fleurs permet d’obtenir un soulagement rapide.