Quel sport quand on a une scoliose ?

Scoliose : quelles activités sportives pratiquer ?

Scoliose et sport : incompatibles ? Bien au contraire ! La pratique d’une activité sportive est fortement recommandée en cas de scoliose, car le sport favorise une musculature dorsale souple et tonique. Renforcer son dos et l’étirer apporte un réel bien-être aux patients souffrant de scoliose. Existe-t-il un sport déconseillé ? Quels exercices en cas de scoliose ? Explications.

Comprendre la scoliose

Causée par une rotation des vertèbres, la scoliose provoque une déviation de la colonne vertébrale. Cette déformation et les compensations posturales en découlant peuvent provoquer des douleurs chroniques au niveau des lombaires et du haut du dos. Traditionnellement, on distingue la scoliose idiopathique (dont l’origine reste méconnue, souvent dépistée chez les enfants), de l’attitude scoliotique, liée à des mauvaises positions adoptées par habitude, présentant une déviation réductible. La scoliose correspond à une déformation permanente du rachis et une torsion de la colonne vertébrale, prenant fréquemment la forme d’un « S ». La prise en charge médicale peut comprendre le port d’un corset et de semelles orthopédiques. Chez les enfants et les adolescents, les radiographies permettent de surveiller l’évolution de la scoliose, pouvant être aggravée par la croissance.

Scoliose et sport : une combinaison gagnante

Les patients présentant une scoliose ressentent parfois des douleurs localisées au niveau du dos. En effet, pour compenser la déviation de la colonne vertébrale, le corps adopte des postures pouvant « sursolliciter » certains muscles dorsaux. Des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie contribuent à soulager ces douleurs.

Et contrairement aux idées reçues, le sport n’est pas déconseillé en cas de scoliose, encore moins interdit ! En effet, les mouvements réalisés durant un entraînement de sport aident à muscler et étirer le dos, ce qui diminue les douleurs et réduit le risque de souffrir de lombalgie. La natation est particulièrement recommandée, plus spécifiquement les nages sur le dos comme le dos crawlé. Le yoga et les sports permettant d’étirer le dos sont aussi bénéfiques. Les sports en position verticale maintenant le dos droit comme la course à pied ont leur intérêt. En réalité, aucun sport n’est vraiment contre-indiqué en cas de scoliose, excepté les sports impliquant un écrasement des vertèbres comme l’haltérophilie ou l’acrosport.

Si vous avez subi une opération chirurgicale, demandez impérativement l’avis de votre médecin avant de pratiquer un sport. À l’issue d’une séance de sport, l’acupression est un excellent moyen de détendre les muscles du dos qui ont travaillé. Les tapis d’acupression permettent de profiter des bienfaits de cette thérapie manuelle ancestrale, simplement en s’allongeant sur des picots, appliquant ainsi une pression à des endroits stratégiques. De nombreux modèles existent sur le marché, mais le tapis Champ de Fleurs reste une valeur sûre.

En parallèle d’une activité sportive régulière, certains gestes peuvent être réalisés au quotidien pour détendre et soulager le dos rapidement. Certains étirements sont particulièrement recommandés pour étirer en profondeur la colonne vertébrale et relâcher les tensions.

Découvrir le Champ de Fleurs

Sources :

Scoliose : le suivi médical et la vie quotidienne [Ameli.fr]
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/scoliose/suivi-medical-vie-quotidienne

Mal de dos, la solution c’est le mouvement [Ameli.fr]
https://www.ameli.fr/assure/actualites/mal-de-dos-la-solution-cest-le-mouvement