Comment traiter une scoliose ?

Le traitement de la scoliose est un long processus qui peut parfois durer plusieurs années. Bien que souvent sans douleur, il faut être patient pour réduire la déviation de la colonne vertébrale. Découvrons ensemble comment traiter une scoliose par la kinésithérapie, par le port d’un corset ou pour les cas les plus extrêmes, par le traitement de la scoliose par opération chirurgicale.

Divers examens médicaux (généralement en faisant une visite chez le médecin ainsi que des radiographies) ont permis de déceler chez vous une scoliose qu’il va falloir traiter. Le traitement de la scoliose est très important car il permet :

  • De réduire son évolution
  • De corriger la déformation de la colonne vertébrale
  • De réduire les douleurs liées à cette déviation
  • D’éviter divers problèmes respiratoires. Dans certains cas, la scoliose peut entraîner des difficultés respiratoires, celle-ci déformant le thorax.

Il existe trois principaux traitements de la scoliose mis en oeuvre en fonction de sa gravité (son degré de courbure).

Premier élément du traitement de la scoliose : la kinésithérapie

La kinésithérapie ne doit pas être utilisée seule dans le traitement de la scoliose. Elle stoppe son aggravation mais ne la corrige pas.

Le patient atteint de scoliose (adulte ou enfant) apprendra avec le kinésithérapeute à se tenir correctement. Il apprendra des exercices d’étirements pour la scoliose qu’il pourra également faire chez lui. Le but de ces exercices est l’étirement et le renforcement des muscles. Les étirements pour la scoliose sont des mouvements spécifiques ciblant principalement les muscles du bas du dos et des jambes. Les étirements en cas de scoliose permettront de soulager les douleurs, d’apporter de la souplesse aux muscles, de libérer de la tension accumulée dans les muscles et permettront d’avoir une meilleure posture. D’autres entraînements peuvent muscler le corps.

Les séances de kinésithérapie et les exercices d’étirements pour la scoliose sont souvent mis en oeuvre en complément des traitements orthopédiques de la scoliose (le port du corset) ou de l’opération de la scoliose. L’utilisation d’un tapis d’acupression comme le tapis de fleurs pour le dos peut également vous soulager.

Découvrir le Champ de Fleurs

Deuxième façon de traiter une scoliose : le port d’un corset

Si son degré de déformation est situé entre 25 et 40 degrés, un corset pourra être porté pour traiter la scoliose. Le corset peut être prescrit aux enfants, adolescents ou plus rarement aux adultes atteints. Ici aussi, on ne peut pas vraiment parler du corset comme traitement qui va guérir la scoliose sauf pour traiter la scoliose des très jeunes car leurs os n’ont pas fini de pousser. Le corset est moins efficace sur les os dont la croissance est terminée.
Les corsets sont créés sur mesure par les orthopédistes. Taille et mensurations sont prises pour fabriquer le corset pour traiter la scoliose. Le patient le portera un temps donné pour arrêter l’évolution de la déviation de la colonne vertébrale.
La colonne vertébrale, enfermée dans le corset, sera placée dans le bon axe. Peu à peu, la déformation sera corrigée.

Si la cause de la scoliose est orthopédique, le patient pourra aussi se voir prescrire des semelles ou chaussures orthopédiques qui aideront à réduire les douleurs du dos.

Le port du corset n’est parfois pas suffisant pour soigner une scoliose si le degré de courbure de la colonne vertébrale est trop important. Une opération de la scoliose est donc nécessaire.

L’opération des scolioses les plus graves

L’opération de la scoliose est réservée aux individus ayant des scolioses sévères d’un angle de déformation d’au moins 50 ou 60 degrés. Les patients sont plutôt des enfants mais quelquefois des adultes lorsque ceux-ci ont une scoliose qui continue d’évoluer.
La technique la plus courante dans le traitement chirurgical de la scoliose consiste à implanter des tiges en métal (les tiges de Harrington) sur les vertèbres pour corriger la déformation de la colonne. Une greffe des vertèbres intervient ensuite pour stopper les mouvements entre les vertèbres et les tiges en métal mises en place.
L’opération de la scoliose est très complexe à réaliser et très lourde pour le patient.

Vous l’aurez compris, il n’est pas simple de soigner une scoliose mais il faut à tout prix la traiter pour stopper son aggravation. Les solutions proposées sont des exercices d’étirements enseignés par les kinés, un corset voire une opération de la scoliose dans les cas les plus extrêmes.